DV, Département Virtuel

Poitou-Charentes

Les manuels libres et un début de collecte par le groupe éducation d’april

mardi 13 septembre 2011 par Guillaume Remaud

Le groupe education d’April a ouvert une page de collecte sur les manuels libres : http://wiki.april.org/w/Manuels_scolaires_libres


A l’image de Sesamath qui réalise met en ligne et édite des manuels scolaires librement réutilisables (licence GFDL) un mouvement émerge de co-productions de contenus pédagogiques librement réutilisables

Ce mouvement en est juste à ses premiers pas

  • parce que s’organiser pour co-produire un manuel n’est pas simple. (voir la présentation de l’exemple de sesamath sur cet espace) ;
  • et qu’ensuite il y a cette crainte que le travail réalisé soit "revendu" par d’autres qui font que d’autres collectifs (tel "open english web") choisissent une licence interdisant la commercialisation (CC by sa nc ou limitent la réutilisation comme la mention [1] du site de l’éducation nationale des Universités numériques thématiques.

A côté de Sesamath, production collaborative on trouve également des productions personnelles comme les livres de SVT produits par Roger Raynal

Le livre scolaire

Symbole aussi de ce mouvement naissant la création du site "Le livre scolaire" qui édite des livres scolaires collaboratifs en promouvant une licence aui permet une libre réutilisation (CC BY SA).

Le collaboratif constitue le cœur de notre ligne éditoriale et prend forme autour d’une communauté d’utilisateurs et d’auteurs qui travaillent ensemble et partagent leurs expériences ;

Convaincu de l’utilité des licences libres du point de vue pédagogique, nous souhaitons promouvoir le manuel libre (open source) en plaçant notre contenu sous licence Creative Commons (BY-SA).

Et le mouvement commence à prendre :

L’an dernier, plus de 120 auteurs ont participé à l’écriture des premiers manuels libres et collaboratifs en Histoire-Géographie et en Français. Forte de cette première expérience collaborative, la communauté d’auteurs s’est agrandie, et compte aujourd’hui plus de 400 professeurs qui coécrivent les manuels de la rentrée 2011. [2]

Wikiversity

Cette mise en ligne de manuels libres rejoint aussi le projet de wikiversity, portail de ressources pédagogiques Wikiversity "communauté pédagogique libre à laquelle chacun peut prendre part !" propose sous former d’universités des contenus pédagogiques que chacun peut compléter.

Comme wikipedia c’est un projet multilingues qui rassemble une communauté de contributeurs.

Wikiversité est un projet communautaire francophone visant à produire et diffuser des documents pédagogiques (cours, exercices, TD, documents audio, etc.). Tout le monde peut participer, serait-ce pour corriger l’orthographe.

Les documents proposés couvrent l’ensemble des classes — repérées indépendamment de la nationalité par un « niveau » — et concernent des sujets variés, regroupés par thèmes dans les facultés.

Wikiversité propose aussi un espace autour des projets collaboratifs et un espace de recherche.

Commencez à contribuer dès maintenant, en respectant des règles de bon sens, ou apprenez en plus sur Wikiversité ! [3]

Des motivations différentes

Les motivations pour le développement de manuels réutilisables peuvent être différentes :

  • Dans un contexte de restriction budgétaire la californie a initié en 2009 l’’« Open Source Digital Textbook Initiative » pour réduire les coûts des manuels scolaires.
  • Pour s’opposer à la refonte des programmes de lycée en sciences économiques et sociales l’APES (Association des professeurs de sciences économiques et sociales) met en oeuvre un programme de contournement s’appuyant sur une co-production de manuels réutilisables et l’ouverture d’un site dédié SESâme

Alors que le nouveau programme de Sciences Économiques et Sociales de première, contesté par 2.500 enseignants de SES sur 5000 environ et par 11 associations d’universitaires représentatives de la communauté scientifique en sciences sociales, doit entrer en application en septembre, l’APSES appelle à expérimenter dès septembre prochain le programme de contournement que viennent d’adopter les enseignants de SES réunis lors de son Assemblée Générale ce week-end.

Tout en visant à préparer au mieux les élèves au baccalauréat, ce programme de contournement luttera contre les défauts du programme officiel en évitant l’encyclopédisme, en partant de questions de société qui feront sens pour les élèves, en introduisant davantage de pluralisme, et en permettant de faire dialoguer les sciences sociales entre-elles plutôt que de cloisonner l’économie et la sociologie.

Pour faire vivre ce programme de contournement dans les classes, l’APSES lancera, dès la rentrée, SESâme, un manuel de contournement en ligne, sous forme d’un site web accessible gratuitement à tous publics. [4]

Un mouvement à suivre

Après le logiciel libre, l’encyclopédie libre wikipedia, les cartes libres d’openstreetmap, la libération des cartes puis des données de villes (Brest, Rennes, Paris ..) on peux espérer dans les prochains mois un essor des manuels libres.

C’est ce qui avait été exprimé dans la déclaration des rencontres d’Autrans 2011 :

"3- Education : Sont en particulier d’utilité publique les informations concernant l’éducation. Par exemple, les manuels scolaires devraient évidemment être mis en libre accès sur Internet. Plus généralement la mise en ligne et la réutilisation des documents pédagogiques écrits et audio-visuels par les enseignants devraient être encouragées et valorisées."

Si vous connaissez d’autres manuels libres n’hésitez pas à les signaler sur le wiki d’April.


Article originale de Michel Briand

Notes

[1] Les informations contenues sur ce site peuvent être réutilisées à des fins personnelles, associatives ou professionnelles ; toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est exclue. Toute utilisation du contenu de Universités numériques est formellement interdite sur tout support diffusant des informations à caractère polémique, pornographique, xénophobe ou pouvant, dans une plus large mesure, porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre.

[2] Extrait de la page de présentation du site

[3] Extrait de la page de présentation du site

[4] Extrait du communiqué du 21 juin 2011

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Île de France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe <:tydebs:region_réunion|texte_backend:>

Contacts

Siège Régional
64, rue Gambetta
86000 Poitiers
Tél : 05 49 47 38 69

Direction de la publication
Marc Gustave
Rédacteurs
Marc Gustave
Guillaume REMAUD
Antoine Zabern


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP